Tech — 04/05/2016 at 12:19

L’appli Booky ou comment faire des rencontres autour d’une table de club

by

girl2

Grâce à l’application Booky, vous pouvez réserver une table dans un club et y inviter des personnes qui vous plaisent. Une idée marrante sur le papier dont on vous explique le fonctionnement… mais aussi les défauts !

“First Kiss Always Happens in Clubs”. C’est sur ce constat (très discutable) que les fondateurs de Booky ont eu l’idée de monter leur projet. Ledit projet : “une application sociale de réservation de table en boîtes de nuit simplifiant les rencontres”.

Concrètement, comment ça marche ?
Vous téléchargez l’appli sur votre smartphone puis réservez une table à l’une des soirées sélectionnées (et géolocalisées) en indiquant combien vous serez. Vous payez alors un acompte de 10% (le reste, vous le remettrez sur place !) du tarif pratiqué dans le club en question, l’équipe Booky l’assure (et on confirme, ce n’est toujours pas donné !). C’est alors là que ça devient plus drôle… Vous pouvez parcourir les utilisateurs/trices, entamer la conversation avec eux/elles et… les inviter à votre table directement via l’application mobile. Booky vous propose même des profils en fonction de vos affinités (on se demande lesquels vu que les seules indications que l’on a donné en s’inscrivant via Facebook sont notre âge et notre sexe) et de là où vous vous trouvez. En gros, vous prenez rendez-vous en club, autour d’une bouteille (que vous aurez préalablement choisie et commandée). Le lendemain, vous pourrez même noter ce rendez-vous (la soirée, hein, pas les personnes).

Et quid de l’annulation ? Minimum 24h avant.

96935-booky-l-application-sociale-de-560x0-1

Sur le papier, tout ça est plutôt marrant, mais…

Les hics ? Déjà, impossible de s’inscrire à une soirée sans réserver de table (et déjà, sortez vous dans des clubs où l’on réserve une table ?). D’ailleurs, cette dernière se tarifie entre 100 et 200 euros pour 2 (on ne vous donne même pas le prix de la table pour 20 !) Pas évident pour tout le monde… D’autant plus que c’est bien vous et vous seul qui payerez l’acompte… mais aussi la facture au club à la fin de la soirée. Vous pourrez toujours proposer aux quatre blondes que vous aurez invité de partager la note, mais ne vous étonnez pas alors d’être taxé de pingre ! Autre solution sinon : attendre de vous faire inviter ce qui, soyons honnêtes, n’est pas gagné pour tout le monde…
Enfin, on a été quelque peu déçus de la sélection des soirées jusqu’à février, en l’occurrence des fêtes surtout au Magnifique, au Cartel Club, au Bar Brûlé ou auYOYO (mais ceci est cohérent avec notre questionnement rapport aux clubs à tables).

Verdict alors : on va peut-être attendre de se faire inviter (juste pour voir) et on va peut être continuer à dater en terrasse où ça reste moins cher et plus audible.

Booky.party


Source : Villaschweppes.com

Comment les sociétés fintech recrutent leurs talents
Relation client : les Gafa veulent braquer les banques
Blockchain : comment IBM a mis la main sur le projet Hyperledger
Comment assurer la sécurité des ICO

Leave a Reply

— required *

— required *