Témoignage : « Je suis assistante personnelle en banque d’investissement. Voici mes secrets… »

Si vous travaillez en front-office dans une banque d’investissement et n’êtes pas satisfait de votre salaire, vos horaires ou votre statut, vous devriez vous reconvertir en assistant personnel. Je suis le ‘PA’ d’un managing director et de son équipe d’environ 40 personnes. C’est une tâche généralement ingrate, mais avec des ‘avantages anthropologiques’.

Alors que vous êtes tranquillement assis dans la salle des marchés, sûr de votre salaire à six chiffres et du bonus qui va avec, vous ne réalisez probablement pas que beaucoup d’entre nous sont embauchés sur une base contractuelle. Nous n’avons pas un travail sécurisé à temps plein et n’obtenons donc aucun de vos avantages (assurance complémentaire, retraite). En tant que sous-traitants, nous ne faisons pas partie du bonus pool. Et pour ceux d’entre nous qui sont salariés, nos bonus sont généralement minimes voire inexistants.

Cependant, je ne suis pas PA dans une banque pour l’argent : je suis PA pour observer les autres. Vous pouvez ne pas me voir, mais moi je vous vois.

Pour commencer, j’ai accès à la boîte mail du managing director. J’organise pour lui des réunions et supprime ses courriels non pertinents. Je lis aussi des choses que la plupart d’entre vous ne voit jamais et ne connaîtra jamais. Je vois vos montants de rémunération. Je sais lequel d’entre vous est susceptible d’être licencié. Je vois les sujets dont discute le top management. Parfois, je suis en conflit : un de mes amis était sur la liste de licenciement le mois dernier; Je n’ai rien dit.

Je vois certaines de vos connaissances et je vois toutes vos habitudes de dépenses. On m’a demandé de réserver des déjeuners pour des banquiers seniors et leurs petites amies, et on m’a demandé de réserver des déjeuners pour les mêmes banquiers seniors et leurs épouses. On me demande souvent de gérer les dépenses : je sais qui dépasse le budget; qui aime manger dans des restaurants chers, qui est frugal.

Parfois, je suis impliquée dans vos problèmes de santé. Nous avons eu un MD en provenance de New York avec un estomac fragile. Je vous laisse deviner qui a acheté le médicament pour sa diarrhée… Certains d’entre vous me demandent de réserver des taxis et voitures : je suis votre concierge. D’autres me demandent sans cesse de modifier leurs billets d’avions.

Pour tout cela, je reçois un salaire qui ne représente qu’une petite partie du vôtre, plus – généralement – un généreux cadeau de Noël reflètant votre niveau de satisfaction à mon égard au cours de l’année. On me demande parfois d’assister à des dîners clients (pour qu’il y ait un visage féminin) et je reçois parfois des avances de ceux d’entre vous qui passent tellement de temps au bureau que toute rencontre avec une femme ‘apparemment mariable’ doit être exploitée. Je suis parfois flattée, mais je dis toujours non. Je sais qui sont les banquiers. Je n’ai aucune envie de passer plus de temps avec eux.


Read more on efinancialcareers.com


Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*