Économie — 26/04/2018 at 15:00

Plus De Femmes Entrepreneures Et De Jeunes Créateurs Grâce Au Crowdfunding

by

girl2

La plus grosse plateforme de financement participatif d’Europe, Ulule, a dévoilé sa première enquête sur l’impact économique de son activité.

Ulule, la première plateforme de crowdfunding en Europe avec ses 100 millions d’euros collectés depuis son lancement, a publié ce 12 avril 2018 sa première étude d’impact économique et social. Depuis sa création il y a 8 ans, 1 600 emplois durables ainsi que 1 000 entreprises ont été financées grâce au site français. En tout, 20 000 projets ont été menés à bien. L’enquête révèle que pour plus de 9 interrogés sur 10, Ulule a eu un impact déterminant sur la réalisation de leur projet, notamment par l’obtention de fonds qui auraient été difficiles à réunir sans les contributeurs de la plateforme (64 %). Ainsi, créer une entreprise grâce au crowdfunding paraît moins compliqué.

Une création d’entreprise « moins impressionnante »

Ce sont des internautes convaincus par le projet qui investissent leurs économies. Cela est facteur de confiance et d’optimisme pour 89 % des sondés. Plus de la majorité des répondants estiment aussi que le financement participatif rend « moins impressionnant » les démarches nécessaires à lancer un business. D’autre part, les femmes sont aussi nombreuses que les hommes à lancer leur entreprise sur Ulule contrairement aux statistiques Françaises selon lesquelles seulement 40 % des femmes sont entrepreneures. Les jeunes aussi se laissent plus facilement convaincre par le crowdfunding : 46 % des porteurs de projets ont moins de 30 ans sur Ulule contre 37 % pour l’ensemble des créateurs d’entreprise en France. Enfin, l’originalité des projets financés est aussi une des signatures du financement participatif. 88 % des contributeurs sondés estiment que, grâce à Ulule, ils se sont engagés pour des projets qui « ne sont pas suffisamment présentés ailleurs ».

Une explosion prochaine du financement participatif ? 

Les entreprises créées par le biais du crowdfunding vont certainement être de plus en plus nombreuses. En France, les plateformes de financement participatif ont annoncé, en 2017, une hausse de plus de 44 % de fonds collectés sur un an, pour atteindre les 336 millions d’euros. La Commission européenne a récemment ouvert d’autres champs de possibilité : elle prévoit de simplifier les démarches pour les plateformes qui voudraient étendre leurs champs d’actions dans toute l’Europe. Cela permettrait aux pays européens les moins axés sur le financement participatif de développer cette nouvelle économie. Un boom du crowdfunding européen serait-il en marche ?

 

Étude réalisée par Kimso en mars 2018. Elle se base sur 1812 questionnaires de contributeurs, 474 questionnaires de porteurs de projets ainsi que sur les données du système d’information Ulule.


Melissa Carles – Retrouvez cet excellent article sur Forbes.fr


Carlyle entre en bourse...sur la pointe des pieds
Les métaux précieux, grands favoris des marchés de matières premières
Banques et robots se disputent le marché des devises
Brexit : réactions à chaud de la communauté financière française…

Leave a Reply

— required *

— required *