Tech — 25/04/2018 at 11:30

IoT : 3 raisons d’adopter le fog computing

by

Fog-Computing2

Le fog computing – ou l’informatique dans le brouillard – donne une nouvelle perspective à l’IoT pour le traitement des données en temps réel.

Depuis plusieurs années, vous connaissiez le cloud computing (l’informatique dans le nuage). Désormais, il faut vous initier au fog computing (l’informatique dans le brouillard).

Utilisé dans l’univers de l’internet des objets, le fog computing est au plus proche du monde physique et des objets connectés. Il permet un stockage et une analyse des données à la périphérie du réseau (at the edge of the network). Les capacités de traitement sont alors incluses dans les routeurs auxquels sont connectés les objets. Sa vocation n’est pas de se substituer au cloud, mais de le compléter pour des applications spécifiques.

Cette technologie requiert plusieurs avantages pour votre activité. Voici trois raisons de l’adopter.

Raison #1 : Traiter vos données en (quasi) temps réel

Habituellement, les données sont traitées dans un cloud ou un datacenter, ce qui induit un certain temps de latence du fait du trajet (virtuel ou physique) qu’elles ont à parcourir.

Grâce au edge computing, certaines données peuvent être traitées au plus proche de l’objet connecté, ce qui réduit considérablement leur délai de traitement.

Cela ne doit pas concerner l’ensemble des données, mais uniquement celles qui nécessitent une grande réactivité dans des situations critiques. Dans l’industrie manufacturière par exemple, le fog computing est utilisé afin de réaliser de la maintenance prédictive sur les équipements de production et de prévenir, en quasi temps réel, les bonnes personnes pour résoudre les problèmes le plus rapidement possible. Les équipes bénéficient alors d’une plus grande réactivité.

Raison #2 : Décongestionner votre trafic réseau

Les données qui sont traitées et analysées en local n’ont plus besoin d’être envoyées dans leur intégralité aux serveurs de votre entreprise. Grâce au fog computing, seules les informations capitales sont remontées. Cela permet de désengorger le trafic réseau, afin de vous assurer que vos données critiques arriveront bien à leur point de destination.

Dans le domaine médical par exemple, vous êtes ainsi assurés de détecter une anomalie cardiaque d’un patient en temps réel, et pouvez ainsi la traiter le plus rapidement possible. 

Le fog computing permet aussi une diminution de la consommation de bande passante, très utile pour améliorer les performances du réseau. Dans l’industrie ferroviaire par exemple, les données du trafic sont analysées en temps réel, tandis qu’en parallèle, les usagers peuvent bénéficier d’une connexion WiFi. Les deux actions se déroulent en parallèle, sans interférer sur l’intégrité du réseau.

Raison #3 : Renforcer la sécurité de vos données

L’IoT est parfois perçu comme une ouverture pour les cyberattaques. Cela peut parfois être le cas car vous connectez des équipements qui ne l’étaient pas auparavant et n’ont pas été conçus initialement en anticipant ces cybermenaces. Gardez en tête que des solutions de sécurité existent pour vous en prémunir, qu’il s’agisse de sécurité de vos terminaux ou de votre réseau IoT.

Avec le edge computing, vos données sont stockées de façon sécurisée sur des infrastructures locales contrôlées par votre entreprise, et au plus proche de l’utilisateur final. Cela permet d’éviter les intrusions tout en protégeant vos opérations.

De plus, grâce au désengorgement du réseau, les cybermenaces deviennent plus faciles à identifier par vos équipes informatiques. Ces dernières peuvent ainsi détecter en temps réel les anomalies sur le réseau et entreprendre les actions nécessaires pour les éliminer. 

Le fog computing représente une réelle opportunité en termes de performance opérationnelle et croissance de votre activité, et a déjà fait ses preuves dans différentes industries.


Talyana Cunningham/Cisco – Retrouvez cet excellent article sur le JournalduNet.com


Leave a Reply

— required *

— required *