Management — 06/12/2017 at 11:15

Comment intégrer les banques les plus prestigieuses ?

by

NYC

« Analyste M&A at Goldman Sachs », « Equity Derivative Sales at Morgan Stanley ». Quel étudiant désirant travailler en finance n’a pas rêvé un jour d’ajouter ces lignes sur son CV et son LinkedIn ? Si ces banques sont sources d’autant de fantasmes, c’est aussi du fait de leur inaccessibilité. Les processus de recrutement de ces institutions financières sont en effet longs et la sélection drastique.

Avant toute chose, il faut savoir que la préparation des candidatures, le networking et les entrainements aux tests en ligne occuperont 80% du temps consacré à ces processus. Les 20% restants étant consacrés aux entretiens en eux-mêmes.

Spring, Summer, Césure, VIE ou Graduate Program ?

Intégrer les banques les plus prestigieuses représente certes un chemin de croix, mais il y a tout de même des voies d’accès plus accessibles que d’autres, et surtout qui dépendent de notre background et niveau d’études. Les processus détaillés ci-dessous concernent principalement les banques anglo-saxonnes ou les antennes britanniques des banques françaises.

Le premier de ces programmes est le Spring insight. Il s’agit d’un programme court d’environ une semaine au mois d’avril/mai, destiné aux étudiants en Master 1, avant leur année de césure. Ce programme présente plusieurs avantages en plus d’être plus facilement accessible. D’abord, il s’agit d’un programme de découverte et de networking. L’essentiel des candidats n’ayant pas d’expérience précédente en finance, ce programme leur permet de découvrir le fonctionnement des divisions (S&T, IBD, Risk…), tout en rencontrant de nombreux opérationnels et d’en apprendre ainsi davantage sur les métiers et équipes. Enfin, l’avantage principal du Spring réside dans sa finalité, les meilleurs candidats passent un Assessment Center et peuvent être directement sélectionnés pour le Summer Internship de l’année suivante.

Le Summer Internship, destiné aux étudiants qui sont dans leur avant-dernière année d’étude (voire dernière dans certains cas), est la voie royale pour intégrer les banques les plus prestigieuses. Pendant 10 semaines, le candidat effectue des rotations au sein des équipes de la division choisie et réalise des projets en groupe. Soumis au rythme réel d’une banque d’investissement, le Summer représente la meilleure opportunité pour décrocher une offre d’emploi dans les plus belles banques. En effet, il débouche dans environ 70% des cas (cela dépend des années et des divisions) sur un Graduate Program, qui est l’équivalent d’une offre de CDI au Royaume-Uni.

Obtenir un Graduate Program est presque impossible sans avoir effectué au préalable un Summer Internship. En effet, les banques réservent en priorité les places pour les Graduate à leurs anciens Summer Interns. C’est pourquoi ce dernier est si demandé, et surtout si sélectif dans son recrutement.

Enfin, la dernière voie d’accès dans ces banques reste le stage de césure. De nombreuses banques recrutent en effet parmi leurs anciens stagiaires, déjà au fait des processus de la banque et du fonctionnement de leurs équipes. Si les processus de recrutement pour ces stages sont tout aussi sélectifs, ils restent une opportunité rare d’effectuer une période longue dans une banque. En général, ce stage s’effectue durant une année de césure entre le Master 1 et le Master 2, et permet d’avoir une première expérience en banque qui servira de base sur le CV.

Un processus de recrutement extrêmement exigeant

Être retenu dans ces programmes nécessite un important travail préalable. Les processus de recrutements sont longs, difficiles et ne laissent pas le droit à l’erreur. Ils se décomposent en plusieurs étapes et doivent être préparés avec rigueur.

La première étape et non des moindres reste la candidature en ligne. Même si vous connaissez Lloyd Blankfein vous devrez tout de même la compléter pour entrer dans le système informatique de la banque. Cette étape est déjà discriminante en elle-même et il faut être rigoureux. En général, les banques demandent un CV et une lettre de motivation ou bien un Essai (« Please write about a recent news article that has interested you and how you feel that subject would relate to JPMorgan »). Cette première étape de la sélection élimine la majeure partie des candidats : les fainéants, les retardataires, les velléitaires.

La seconde étape du processus comprend, selon les banques, une ou deux épreuves : une interview vidéo et des tests en ligne. Dans le premier cas, il s’agit de deux ou trois questions de motivation auxquelles il faut répondre en ligne devant sa webcam en un temps limité. Les tests en ligne diffèrent dans leur nombre et type selon les banques, les plus utilisés étant les tests numériques, verbaux et situationnels. Ces tests qui pourtant ne nécessitent pas de connaissances techniques particulières éliminent encore un grand nombre de candidats. Il est important d’y être préparé !

Les entretiens démarrent une fois la première sélection passée. Ceux-ci se présentent sous différentes formes. En général le premier entretien est un entretien téléphonique avec un opérationnel ou un RH, il peut être technique ou portant davantage sur le candidat et ses expériences. A savoir, pour les Springsles entretiens ne portent que sur le candidat, ses motivations, ses projets extra-scolaires etc. S’ensuivent des entretiens en face à face avec un ou plusieurs opérationnels, donnant lieu à des questions techniques.

Dans le cas du Summer Internship, la dernière étape du recrutement consiste en un Assessment Center. C’est une journée entière durant laquelle le candidat est convoqué à Londres dans les bureaux de la banque et durant laquelle s’enchainent les entretiens individuels, travaux et entretiens de groupe. Ultime étape de ce processus de recrutement, sa réussite (et le nombre de places restantes) conditionnent l’obtention de l’offre.

Règle numéro 1 : ne pas croire les banques 

Le calendrier des candidatures est un élément qu’il faut aussi prendre en compte. Les recrutements pour les stages se font environ 6 mois avant la date de démarrage même si des offres peuvent toujours être disponibles jusqu’au dernier moment.

Les recrutements pour le Spring ayant lieu en avril s’étendent de septembre à janvier tandis que pour les Summer, ils s’étendent d’août à décembre pour le Summer de juillet d’après. Il faut donc s’y prendre tôt. D’autant plus tôt que les banques recrutent en « Rolling Basis » c’est à dire « premier arrivé, premier servi ». Il faut donc postuler dès les candidatures ouvertes et ne surtout pas attendre les dates limites. Postuler en novembre pour un Summer par exemple réduit fortement les chances de l’obtenir.

Le réseau, la clé pour passer la première porte

L’ultime conseil pour intégrer les banques les plus prestigieuses tient en un mot : le networking. En finance, une bonne recommandation ouvrira toujours plus de portes que la meilleure des lettres de motivation. C’est pourquoi il faut se rendre aux évènements organisés par les banques, contacter desinsiders, aller aux forums des écoles etc.

En conclusion, pour intégrer les banques les plus prestigieuses il faut un travail acharné, long et rigoureux mais aussi il faut sortir de sa zone de confort et aller à la rencontre des gens.

L’auteur

Michael Ohana est fondateur et dirigeant d’ AlumnEye, spécialiste de la préparation aux entretiens en investment banking et conseil en stratégie. La société de ce diplômé de l’ESSEC a accompagné en 5 ans plus de 2.000 candidats à décrocher et réussir leurs entretiens dans ces secteurs. Grâce à ses partenariats, AlumnEye déploie ses formations au sein de plus de 10 Masters en Finance et Conseil, dont ceux de l’ESSEC et de Dauphine.

Retrouvez cet article sur efinancialcareers.com


Les financiers vont-ils voir leur rémunération augmenter cette année ?
Contre l’espionnage, la culture du secret
Comment réussir lorsque vous passez du rang d’analyste à celui d’associé
Comment UBS et Credit Suisse ont assoupli les horaires de travail de leurs banquiers juniors

Leave a Reply

— required *

— required *