Management — 29/05/2017 at 15:00

Les fautes de goût vestimentaires des stagiaires en finance… rapportées par les banquiers seniors

by

girl4

Si vous vous apprêtez à faire un stage en banque d’investissement cet été et que vous consultez régulièrement notre site, alors vous saurez déjà qu’il vaut mieux éviter de porter des chaussures marron, des costumes violets, des jupes courtes ou des bretelles. En plein été, vous savez également qu’il faut bannir les tongues chez Barclays (comme partout ailleurs) et que les T-shirts à l’effigie de votre groupe préféré sont à proscrire.

Une petite piqûre de rappel toujours utile. Afin de prolonger la réflexion, nous avons demandé à quelques banquiers seniors de se souvenir des pires fautes de goûts vestimentaires dont ils ont été témoins parmi les stagiaires. D’après leurs réponses, voici ce que vous devrez absolument bannir cet été en tant que stagiaire en banque d’investissement :

1. Le costume bon marché acheté par maman

Elle voulait sans doute bien faire, mais votre mère vous a probablement acheté un costume terne, sans relief. « Nous avons des stagiaires qui débarquent dans des costumes achetés par leur mère et ressemblent à des vendeurs de photocopies  », rapporte un banquier qui a vu passer des générations de stagiaires.

2. La montre effrontément coûteuse

Si vous êtes un stagiaire féru de belles montres, vous avez peut-être lu cet article de Goldman Sachs Elevator (GSE) qui dit que cela aide à se lancer que d’avoir une Rolex. Ce qui n’est pas le cas. « Les montres étincelantes n’ont jamais été les bienvenues chez Goldman Sachs », déclare un ancien associé  de la banque américaine. « Lloyd Blankfein avait une Casio bon marché. Un stagiaire avec une montre étincelante fera tâche. Personne n’est impressionné par un gamin qui a de l’argent ».

« J’ai eu un stagiaire dont la montre valait plus chère que ma voiture. Un vrai faux-pas ! », explique pour sa part un gestionnaire de fonds.

3. Venir habillé comme un « plouc »

Vous devez déjà vous en douter, mais vous ne pouvez pas débarquer en étant trop décontracté. « Dans le cadre d’un contrat avec un fonds de pension étatique, nous avions un étudiant américain qui avait l’habitude de venir tous les jours habillé comme un plouc : des survêtements empilés les uns sur les autres et une chemise à carreaux. J’avais l’habitude de lui dire d’aller s’asseoir dans les toilettes quand nous avions des clients », raconte un manager.

4. S’habiller comme l’archétype du banquier

Vous devez également éviter d’être habillé comme tout le monde se représente un banquier. Evitez de porter des bretelles rouges ou bien un chapeau melon et une mallette pour vous faire remarquer à la City de Londres. Jouez la carte de la simplicité.

« Il est toujours incroyable de voir comment certains veulent faire les malins alors qu’il s’agit de porter des costumes foncés, des chemises légères, des chaussures et des accessoires classiques… », relève une banquière actions de Wall Street.

« Vous n’êtes pas à un défilé de mode », ajoute un ex-associé de Goldman, Sachs. « Vous avez seulement besoin d’un costume foncé deux pièces, de deux ou trois chemises (blanc ou bleu, pas de rayures) et de deux simples cravates sombres. Plus cinq paires de chaussettes. Un point c’est tout ».

5. Avoir la même cravate que celle de l’agent de sécurité

Vous ne devez pas être le stagiaire qui ne sait pas nouer une cravate (voir YouTube pour les instructions), ni celui dont la cravate est la même que celle de l’agent de sécurité. Cela est pourtant arrivé.

6. Se prendre pour un top model

Il est plus difficile de savoir s’habiller en tant que stagiaire femme. La banquière actions affirme que les jeunes femmes se trompent lorsqu’elles essaient d’être à la mode. « Ce n’est pas un défilé : n’essayez pas d’être au top de la mode. Vous n’êtes pas là pour vous faire remarquer par vos vêtements (positivement ou pas) mais bien pour votre travail et vos idées », conseille-t-elle. Cela signifie opter pour une palette de couleurs identiques à celles portées par les hommes. Pas de chaussures à talons compensés ni d’escarpins.

7. Avoir des problèmes de chemise

Enfin, pas question de laisser derrière vous flotter une odeur de transpiration. « J’ai vu quelques stagiaires suer à grosses gouttes à travers leurs chemises étriquées. Vous devez soit changer vos chemises, soit porter un maillot. C’est rédhibitoire », explique la vendeuse actions. De son côté, l’associé de Goldman ajoute que vous devez apprendre à repasser et que, « l’amidon en spray en a sauvé plus d’un ! ».


Source : Sarah Butcher, efinancialcareers.com

Le family office, un métier de niche mais à fort potentiel
Voici les jobs désormais les plus stressants en banque-finance…
Témoignage : « J’ai tourné la page de la banque la veille de mes 40 ans. Définitivement »
Comment réseauter avec le même charisme qu’un banquier influent de Wall Street…

Leave a Reply

— required *

— required *