Funds — 16/02/2017 at 11:30

Les hedge funds signent leur meilleur début d’année depuis 2013

by

nyc2

La gestion alternative a enregistré un gain moyen de 1,2% en janvier, selon le cabinet HFR, mais la décollecte devrait se poursuivre d’après Preqin.

Après avoir redressé la tête l’an dernier, les hedge funds ont confirmé leur regain de performance en janvier. Les fonds de gestion alternative ont enregistré une gain mensuel moyen de 1,2%, soit leur meilleur début d’année depuis 2013, estime le cabinet Hedge Fund Research (HFR) dans une note publiée la semaine dernière.

Dopé par l’élection de Donald Trump aux Etats-Unis en novembre dernier, l’indice de l’industrie «dépasse le rendement du Dow Jones et la plupart des marchés actions européens», assure HFR.

Les hedge funds investis en actions ont connu la plus forte hausse, avec un gain de 2,1% en janvier, tirés par les segments des valeurs de croissance (+3,4%), les technologies (+3,6%) et la santé (+2,8%). Les stratégies obligataires d’arbitrage (relative value arbitrage) signent la deuxième meilleure performance, à +1,5%. Elles devancent les fonds actions event driven, qui avaient pourtant affiché la meilleure performance de l’année 2016, à +10,7%. Ces derniers, qui exploitent les inefficiences de prix en lien avec la vie des entreprises (faillite, fusion, acquisition…) ont progressé de 1,1% le mois dernier. Seules les stratégies macro ont décroché, à -0,5%.

«Janvier a prolongé la dynamique de marché fluide qui a caractérisé la période de transition post-élection [américaine], et l’industrie des hedge funds était stratégiquement bien placée pour ces évolutions», estime Kenneth J. Heinz, président de HFR. Reste à savoir si l’effet Trump sur les marchés va perdurer. Et si les investisseurs vont de nouveau se laisser séduire par la gestion alternative.

En 2016, les hedge funds ont subi 102 milliards de dollars (96 milliards d’euros) de décollecte et «le rythme des sorties nettes s’est accéléré trimestre après trimestre», indique Preqin dans son rapport annuel sur le secteur, publié le 31 janvier. «Il est probable que la tendance se poursuive en 2017 : près de la moitié des investisseurs ont fait au moins un retrait en 2016, et la proportion [de ceux] qui envisagent de réduire leur allocation dans beaucoup de stratégies dans les 12 prochains mois est supérieure au pourcentage de ceux qui souhaitent l’augmenter», explique le cabinet londonien.

Les fonds alternatifs ont pourtant réalisé en 2016 leur meilleure performance des trois dernières années, avec un gain moyen de +5,6% selon HFR, et même +7,4% d’après Preqin. Cela a permis de porter leurs encours à un niveau record de 3.220 milliards de dollars.


Source : Amélie Laurin, agefi.fr

Leave a Reply

— required *

— required *