Culture Paris/San Francisco — 23/01/2017 at 16:00

La Candelaria. Pour qui ? Les cocktails lovers et les loosers magnifiques

by

carina-soto-velasquez

Carina Soto Velasquez – Associée et Bartender

Une excellente taqueria où l’on vient siroter un bon cocktail en picorant des tacos et tostadas.

La première fois qu’on est venu à la Candelaria, on s’est installé (comme un couillon) en face des fourneaux pour commander notre cocktail. Derrière le comptoir, dans ce minuscule resto mexicain de huit places et demie, on nous a ri au nez. « Ah non, pour les cocktails, il faut pousser la petite porte de placard à balais, là. »

Eh oui, la Candelaria est l’un des speakeasys les plus courus de Paris, mais on ne vous jettera pas de pierres si vous l’ignorez encore ! Maintenant qu’on y a pris nos habitudes, on pousse la petite porte d’un pas assuré, en riant sous cape lorsqu’on voit des buveurs déconfits débouler au 52 rue Saintonge. La salle est grande, les lumières tamisées et l’ambiance dorée plutôt cosy. On s’installe direct au comptoir devant les bartenders. Les gars en tablier, rodés, sourient, prennent des commandes, font des blagues tout ça en exécutant une savante danse (non, pas du ventre) des doigts. Et hop, une Guêpe Verte pour la demoiselle : tequila, concombre, coriandre, agave, citron vert et piment (12 €). Ayaya ! C’est tout le Mexique qui s’invite sur nos papilles. Un délice. On enchaîne avec un Gimlet frais et acidulé sur une base de gin citron-gingembre (13 €). On le sirote goulûment, et on le termine bien trop rapidement. Y a pas à dire, la Candelaria ne l’a pas volé, son Timeout Award 2016 !

Adresse 52 rue de Saintonge / 3e Paris / Heures d’ouverture : Tous les jours de 18h à 2h.

La Candelaria


Source : Jenny Stampa, timeout.fr

 

Noël à Paris !
Le Chapelier: le club décalé de Saint-Germain-des-Prés
Papier Tigre : du papier « branché »
« Fichon », le bar à vins qui bouscule les codes

Leave a Reply

— required *

— required *