Entreprise — 30/08/2016 at 09:30

UBS devrait supprimer une quinzaine de postes dans sa banque d’investissement à Paris

by

girl5

Le groupe helvétique UBS serait en train de supprimer une quinzaine de postes dans son activité de banque d’investissement à Paris, et ce afin de réduire la voilure dans ses activités de trading en France, a déclaré à Reuters citant une source proche du dossier. Ces suppressions de postes seraient déjà en cours de négociation et concerneraient sa plate-forme de trading actions ainsi que les fonctions support à Paris.

Dans la capitale française, sept à huit postes de traders sont directement menacés mais ils pourraient être transférés à Londres, a précisé la source. Contactée, UBS s’est refusé à tout commentaire.

Pas vraiment une surprise, quoique…

Ce remaniement intervient alors que la banque suisse s’est engagée dans un programme de réduction des coûts et de ses effectifs de sa division titres du fait de l’érosion des revenus de marché. Faut-il rappeler que l’activité de banque d’investissement a chuté de 48% au deuxième trimestre 2016, et que sur la même période les revenus du trading actions ont fondu de 22% ?

En France, UBS souhaite recentrer son activité de trading sur la trésorerie en transférant à Londres les activités de dérivés et de produits structurés. Pas vraiment une surprise lorsque l’on sait que la plupart des grandes banques françaises ont transféré ces dernières années une grosse partie de leurs desks de trading vers la capitale britannique.

Mais c’est la première fois, depuis le vote en faveur du Brexit il y a maintenant plus de deux mois, que des transferts de traders pourraient avoir lieu de Paris vers Londres. Plutôt une bonne nouvelle pour la City alors que certains redoutent l’impact du Brexit sur les emplois dans la finance londonienne.

Cap sur la gestion de patrimoine

Surtout, il n’y a pas que le trading qui visé. Au cours des dernières années, UBS a procédé à plusieurs réorganisations de ses activités en France avec notamment environ 40 suppressions de postes à Paris dans la gestion d’actifs. Si par contre vous souhaitez travailler dans la banque d’affaires ou la gestion de patrimoine, c’est peut-être le bon moment de postuler chez l’entité française d’UBS.

En effet, selon la même source, la banque souhaite renforcer dans l’Hexagone ses activités de banque d’affaires, après avoir nommé l’an dernier Grégoire Haemmerlé pour diriger cette activité en France, en Belgique et au Luxembourg. Elle projette par ailleurs d’étendre en France ses activités dans la gestion de patrimoine, éventuellement via des acquisitions.


Source : Thierry Iochem, efinancialcareers.com

Barclays et Lloyds s’apprêteraient à solliciter les investisseurs
L’Oréal innove avec sa nouvelle application : "Makeup Genius"
Goldman Sachs rejetée dans l’opinion : haine ou simple jalousie ?
Goldman Sachs : La Banque qui dirige le monde

Leave a Reply

— required *

— required *