Management — 30/06/2015 at 12:42

Les femmes, l’arme secrète des entreprises familiales

by
girl3
C’est au sein des entreprises familiales que les carrières des femmes prospèrent le plus dans le monde de l’entreprise, d’après une étude d’EY publiée le 25 juin.

Et pour ces experts, cela n’est pas étranger au succès de ces sociétés. Ainsi 22% du top management est féminin dans les entreprises familiales, contre 12,9% en moyenne, tandis que 16% de leur conseil d’administration est composé de femmes, contre 12,7% en moyenne. 

Au-delà, les entreprises familiales sont beaucoup plus nombreuses à envisager une femme pour prendre la tête de l’entreprise (70%). 30% ont déjà commencé le processus de sélection en y incluant des femmes. Signe édifiant, les entreprises familiales des pays émergents sont très nombreuses à laisser paraître une volonté plus importante des membres féminins de leur famille dirigeante à vouloir s’investir dans la conduite de l’entreprise depuis trois ans : 72% en Inde, 54% en Turquie, 52% parmi les pays du Conseil de coopération du golfe, 48% en Indonésie et 38% au Mexique.

Pour les analystes d’EY, ces résultats s’expliquent notamment par la spécificité des entreprises familiales qui sont naturellement plus portées sur le long terme grâce à leur actionnariat stable. Par ailleurs, elles comptent souvent un nombre relativement important de femmes aux niveaux élevés de l’entreprise du fait de la composition familiale. De plus la présence de femmes aux plus hauts niveaux de responsabilité de ces entreprises crée un appel d’air dans l’ensemble du management. 

AGEFI/EY

Jusqu’à quel âge passer le CFA vaut-il la peine ?
Les femmes, trésor caché de croissance
Où travailler en finance pour ne pas se tuer à la tâche et bien gagner sa vie
Devez-vous accepter une promotion sans augmentation de salaire ?

Comments are closed