Tendances — 25/03/2014 at 16:14

Disney Channel : l’art de transformer l’innocence en débauche

by
banner-disney-channel
Une Chaîne pour enfants qui pulvérise les records d’audiences, avec ses séries regardées et diffusées dans une centaine de pays dans le monde. Disney Channel est devenue incontournable, moteur du groupe Disney, elle produit et distribue ses propres séries. (Hannah Montana, Freaky Friday et bien d’autres).

Véritable machine de guerre marketing, la chaîne diffuse régulièrement des nouvelles séries, avec la même recette : un personnage star, étant le pilier central de la série. Ces personnages, de jolies adolescentes innocentes, qui propulsées à vitesse grand V, deviennent de véritables cash machines, avec des salaires à six chiffres.

Et voilà le problème, une popularité énorme, des salaires mirobolants, une pression constante, ces adolescentes sont tout simplement désorientées psychologiquement, contraintes de devenir adultes à un âge où l’insouciance prime.

Le processus de maturité est complètement saccagé, la construction du « moi » est stoppée. Le « surmoi », gendarme entre le conscient et l’inconscient est tout simplement annihilé.

De Britney Spears à Miley Cyrus en passant par Lindsay Lohan, arrivées à la vingtaine, elles veulent à tout prix casser leur image de petites filles sages. Résultat: on est à la limite du porno, pas besoin de faire cinq ans d’études en fac de psycho pour comprendre une immaturité totale, et à terme dangereuse.

Voici en photos le devenue de ces adolescentes, aujourd’hui adultes perturbées.

Britney Spears

Avant de danser à moitié nue dans ses clips, d’avoir des problèmes d’alcool et d’être au cœur d’une enquête pour maltraitance sur ses enfants, l’ancienne coqueluche des ados a été une petite fille sage. A 11 ans, Britney Spears intègre le Mickey Mouse Club diffusé sur Disney Channel aux côtés de Justin Timberlake, Ryan Gosling et Christina Aguilera.

Christina Aguilera

Comme Britney Spears, Christina Aguilera a fait partie de la jeune équipe de Disney Channel. A 32 ans, la chanteuse est plus connue pour ses prises de poids fulgurantes et ses clips sexy que pour ses débuts chez Mickey.

Demi Lovato

L’actrice de 21 ans fait partie de la longue liste des anciennes icônes Disney qui ont connu de nombreux déboires. Après avoir frôlé le succès, rencontré des problèmes de poids et sombré dans la dépression, Demi Lovato remonte la pente après une apparition dans la saison 5 de Glee.

Hilary Duff

Loin de ses débuts dans Lizzie McGuire, sitcom de Disney Channel, Hilary Duff a joué aux côtés des jeunes new-yorkais richissimes de la série à succès Gossip Girl.

Lindsay Lohan

La belle rousse à l’affiche de The Canyons, a elle aussi fait partie de l’écurie Disney avant d’enchaîner de nombreux déboires. Dès l‘âge de 10 ans, Lindsay Lohan a joué dans des téléfilms à succès tels que A nous quatre ou Lolita malgré moi.

Miley Cyrus

La chanteuse de 20 ans est bien loin de l’image qu’elle incarnait en jouant Hannah Montana sur Disney Channel. Miley Cyrus cumule depuis les frasques et affole les médias par ses multiples provocations. Dernière en date, sa prestation aux MTV Vidéo Music Awards où elle s’est déchainée en petite tenue. (Sans compter la chorégraphie quasi-pornographique de sa dernière tournée.)

Selena Gomez

Selena Gomez n’a pas toujours incarné l’image de la jeune fille sexy en maillot bain dans Spring Breakers. A l’âge de 10 ans, elle est apparue dans plusieurs séries de Disney Channel et grâce à ses différents succès, elle a eu sa propre série sur la chaine, Les Sorciers de Waverly Place.

Vanessa Hudgens

Comme son amie Selena Gomez, Vanessa Hudgens a joué à l’ado délurée et sexy dans Spring Breakers. Et elle vient elle aussi de Disney Channel. En 2005, elle joue aux côtés de Zac Efron dans la comédie musicale à succès High School Musical.

    Diaporama : GQ

Nikki Beach St Tropez : un coté surfait, mais on adore !
Marc Jacobs : La marque collabore avec Zana Bayne pour une collection érotique
Jumpin : on vous dit tout sur ce nouveau concept de soirées
« The Yacht Week » une semaine de pur hédonisme

Leave a Reply

— required *

— required *