Management — 15/03/2013 at 11:47

Intoxication alimentaire dans le “meilleur restaurant du monde”

by

Plusieurs dizaines de clients malades après avoir dîner en février au Noma, un restaurant de Copenhague. L’affaire aurait pu passer relativement inaperçue si l’établissement en question n’avait pas été sacré trois années de suite “meilleur restaurant du monde” par la revue britannique Restaurant – et crédité de deux étoiles au Michelin.

La direction a annoncé, lundi 11 mars, qu’elle avait proposé aux clients de se faire rembourser leur repas ou de dîner à nouveau au Noma, se félicitant qu'”un certain nombre [d’entre eux] ont déjà accepté de revenir”. Il faut débourser 1 500 couronnes, environ 200 euros, pour un menu (hors boissons) dans ce restaurant, classé au sommet de la gastronomie mondiale en 2010, 2011 et 2012.

PROBLÈME DE COMMUNICATION INTERNE

Les autorités sanitaires danoises avaient révélé, vendredi 8 mars, que soixante-trois personnes parmi douze tablées avaient souffert d’une intoxication alimentaire après y avoir dîné entre le 12 et le 16 février. Selon les analyses, rendues publiques par la direction du restaurant, c’est un norovirus – cause fréquente de gastro-entérites virales – apporté par le personnel qui est à l’origine des vomissements et des diarrhées qui ont touché certains de ses clients. “A ce moment-là, il y avait des malades parmi les employés qui manipulent la nourriture”, a relevé le rapport des autorités sanitaires danoises.

Noma a expliqué qu’il avait désinfecté ses cuisines trop tard à cause d’un problème de communication interne. En effet, quand des clients ont commencé à se plaindre par courrier électronique et qu’un employé a fait savoir qu’il était victime de vomissements, l’information n’a pas assez bien circulé pour aboutir à une désinfection des cuisines.

L’agence danoise pour la sécurité alimentaire a en effet établi que des membres du personnel victimes des mêmes symptômes n’auraient pas, ou que tardivement, signalé leur état. Par ailleurs, les premières plaintes des clients envoyées par courrier électronique n’ont pas été remontées avant plusieurs jours. “Dorénavant il y aura à la fois un salarié parlant danois et un salarié parlant anglais qui liront le courrier électronique, afin qu’il n’y ait plus de retard dans la transmission” de telles informations, ont affirmé les inspecteurs des autorités sanitaires.

Le Monde

25 petits trucs que les femmes aimeraient que tous les hommes sachent
Rentrée 2016 : les métiers de la finance au top en France
Quand les Big Four adaptent leurs processus de recrutement aux Millennials
Voici les jobs en finance où vous décrocherez les plus gros salaires en France…

Leave a Reply

— required *

— required *